Les méthodes pour jardiner au naturel - La Montagne 23 octobre 2015

Le jardin de

Invité des jardiniers du Bourbonnais, Pierre Feltz, a notamment présenté la phacélie, pouvant être utilisé comme engrais vert.

Photo et Texte - Philippe Richard

Jardiner au naturel, c'est anticiper l'interdiction programmée de la vente en libre-service des produits pesticides. En invitant Pierre Feltz, spécialiste du jardinage au naturel, les adhérents des jardiniers du Bourbonnais, ont sans doute conforté leur pratique du jardinage.

La première démarche est d'avoir un sol vivant, c'est-à-dire lui donner à manger avec du compost, du paillage ou des engrais verts. Le compost va libérer des éléments minéraux pour structurer le sol. Le paillage, qui se fait sur un sol propre et humide, est soit un résidu de tonte ou de la paille directement. Il empêchera la germination. Pour les engrais verts, gélifs de préférence, ils vont, eux aussi, nourrir le sol.

Seconde démarche, c'est accepter et favoriser la vie dans toutes ses diversités. Vous avez des pucerons ? Ce n'est pas grave car la nature est bien faite puisqu'elle vous procure avec ses coccinelles, chrysopes, syrphes, mésanges ou perce-oreilles pour vous en débarrasser. Vous pouvez aussi favoriser cette diversité avec des hôtels à insectes ou avoir un jardin fleuri.

La troisième méthode reprend les techniques culturales adaptées qui passent par une absence de labour et une rotation des cultures.

La prochaine réunion aura lieu le vendredi 20 novembre.

Entre-temps, les jardiniers du Bourbonnais seront présents dimanche 25 octobre à Saint-Clément, de même que dimanche 8 novembre à Jenzat.