Interrogation écrite pour les jardiniers -  La Montagne du 23 avril 2016

Le jardin de
BONS ELEVES. Les jardiniers amateurs connaissent bien leur environnement.

Texte et photo: Philippe Richard

 

Vingt questions plus une subsidiaire ont, vendredi 15 avril, évalué les connaissances des adhérents des jardiniers du Bourbonnais sur le thème des herbes. Avec, cerise sur le gâteau, des bons d'achat à gagner.

« Ces vingt photos représentent toutes des herbes que l'on retrouve dans nos jardins et je suis sûr que vous en avez croisé la plupart », s'amuse Claude Grollet.

Quelques-uns ont su les identifier et remporter des bons d'achat à valoir dans les jardineries de l'agglomération. Quant à la réunion, dédiée bien évidemment aux herbes, Jean-Claude Jardillet a apporté toutes ses lumières quant à leurs caractéristiques. « Sachez d'abord qu'il n'existe pas de mauvaises herbes. C'est une invention de l'homme. On parle plutôt d'adventices, de plantes introduites chez nous. Il faut donc parler de plantes qui ne sont pas là où elles devraient être. Mais certaines peuvent être intéressantes, à l'image du mouron qui piège par exemple l'azote. Ainsi la notion de mauvaise herbe doit être repensée surtout au niveau de notre jardin car tout dépend de la saison à laquelle elle apparaît. »

Jean-Claude Jardillet les a ensuite classées par catégorie : les monocotylédones et dicotylédones ; les annuelles et les vivaces…

Pratique. Retrouvez-les travaux à effectuer au jardin sur le site http:\\lesjardiniersdubourbonnais.fr.