Jardiner sans utiliser de pesticides -  La Montagne du 07 avril 2016

Le jardin de
Les représentants de l'Association des jardiniers du Bourbonnais ont donné quelques conseils simples et efficaces.

Texte et photo: Pierre Sancelme

 

a maison des associations a accueilli le Syndicat mixte des eaux de l'Allier (SMEA) et l'Association des jardiniers du Bourbonnais pour une rencontre avec les habitants au sujet des bonnes pratiques du jardinage.

Les Jardiniers du Bourbonnais ont expliqué comment jardiner sans pesticides et en préservant l'eau, en donnant quelques conseils.

Premier point important : la diversification des cultures, la monoculture étant l'ennemi numéro 1 au niveau des parasites. Il est également important de mettre des haies naturelles et variées dont la population (oiseaux, insectes…) participera également à l'équilibre du potager.

On peut aussi trouver de nombreuses espèces et variétés de plantes tolérantes, résistantes aux maladies et donc ne nécessitant pas de traitements.


Sur la question des herbicides, il a été conseillé de laisser les plantes annuelles qui composent un engrais naturel, car riche en azote. Par contre, il faut faire attention aux plantes vivaces et ne pas les laisser pousser et envahir le jardin : la binette est alors le meilleur moyen pour enrayer sa prolifération.

Laisser les herbes dans les allées est également conseillé car cela participe à la diversité du jardin.

Ne pas oublier, également, que les résidus de récoltes peuvent se composter et doivent représenter la première ressource d'enrichissement du potager. Il vaut d'ailleurs mieux mettre le compost à l'air libre que dans un composteur.

Important, enfin, de ne pas laisser de terrain libre : penser aux plantes aromatiques pour combler ces trous car elles sont souvent le répulsif idéal à certaines espèces de parasites (la lavande pour les pucerons par exemple).